TERAO accompagne les collectivités publiques et opérateurs privés depuis la programmation des projets, jusqu’à leur suivi en exploitation, en tant qu’AMO ou BE performance énergétique (SED, commissioning, IPMVP) au sein des groupements en marché global de performance (MGP).

 

Le Marché Global de Performance énergétique (MGP) induit des engagements de performance réelle à toutes les phases des projets …

Actuellement en France, de très nombreux bâtiments rencontrent des problèmes de vétusté et de conformité au niveau des installations techniques (installations de ventilation, de climatisation, de chauffage, etc.). Les bâtiments sont responsables d’environ 20% des émissions de gaz à effet [1] de serre au niveau national, c’est pourquoi, dans le cadre du Grand Plan d’investissement (GPI) et dans l’objectif de répondre à un défi majeur de la France et de l’Union Européenne, la neutralité carbone, le Gouvernement s’est donné comme objectif d’améliorer l’efficacité énergétique du patrimoine bâti de l’Etat et de ses établissements publics. Pour apporter une réponse efficace à cet objectif, un nouveau mode de commande publique a été mis au point : les marchés globaux de performance.

Le Marché Global de Performance (MGP), anciennement dénommé CREM (Marché de Conception, Réalisation, Exploitation et Maintenance) / REM (Réalisation-Exploitation-Maintenance), désigne une procédure contractuelle permettant d’associer l’exploitation et la maintenance à la réalisation et/ou la conception d’un bâtiment afin d’atteindre des engagements de performance énergétique chiffrés et mesurables. Ces engagements sont définis notamment en termes de « niveau d’activité, de qualité de service, d’efficacité énergétique ou d’incidence écologique » (Article 34 de l’ordonnance du 23 juillet 2015 relative aux marchés publiques).

De cette manière, le Maîtres d’Ouvrage publics s’engageant dans des travaux de rénovation (ou de construction neuve) et souhaitant déroger au principe d’allotissement afin d’atteindre des performances prédéfinies en énergie, confort et santé, ou en environnement, peuvent se tourner vers le dispositif MGP de l’article 73 du code des marchés publics.

 

… et la parfaite maîtrise  de l’efficacité et des coûts énergétiques

Un MGP impose donc une vision en coût global du projet. Par conséquent, pour qu’un MGP soit une réussite, un réel travail de fond doit être réalisé afin de définir concrètement les besoins, les objectifs, les moyens et les contraintes de chaque projet, et ce en anticipant très précisément jusqu’aux conditions d’exploitation.

Ce travail doit être réalisé avec l’aide d´ingénieurs spécialistes capables d’accompagner les maîtres d’ouvrage publics en qualité d’assistants à maîtrise d’ouvrage (AMO MGP), suffisamment en amont pour préparer l’appel d’offres.

De la même manière, les groupements se portant candidats doivent se faire accompagner par des experts, tels que TERAO, qui sauront maîtriser les enjeux du projet dans sa globalité, notamment au travers de Simulations Énergétiques Dynamiques,d’analyse des performances et des coûts énergétiques qui sont absolument dimensionnants quant aux engagements du Groupement, ainsi que de la démarche de Commissioning et de M&V (BE performance énergétique au sein des groupements en MGP).

 

Le saviez-vous ?

Le coût réel d’exploitation et de maintenance représente la masse financière la plus importante d’un projet. En effet, sur l’ensemble de la durée de vie d’un bâtiment (environ  50 ans) la totalité des dépenses d’exploitation et de maintenance peut atteindre 3 à 4 fois le coût d’investissement initial [2].

Voir aussi : TERAO, expert en efficacité énergétique 

 

TERAO, expert et pionnier de l’Efficacité Énergétique

TERAO, grâce à ses plus de 25 ans d’expérience, accompagne maîtres d’ouvrages publics et opérateurs privés sur les orientations énergétiques et de performance, et met à leur disposition l’ensemble des compétences spécifiques indispensables pour mettre en œuvre une vision globale et intégrée des engagements de performance énergétique ciblés par chaque projet.

Nos missions en AMO :

  • Définir des engagements de performance mesurables, chiffrés et atteignables en pré-programme
  • Rédiger le programme performantiel, d’exploitation et de maintenance
  • Accompagner le dialogue compétitif et la procédure de passation du marché
  • Suivi des engagements en phases conception / réalisation / exploitation

Nos missions au sein des groupements :

  • En phase de consultation, réaliser les modélisations énergétiques pour répondre au programme performanciel et aux cahiers des charges associés et définir le plan de M&V associé
  • Concevoir avec les membres du groupement pour garantir les engagements de performance énergétique
  • Déployer le commissioning au sein du groupement en phases conception et réalisation
  • Être le garant de la mise en œuvre du protocole IMPVP pour mesurer et suivre les objectifs définis en phase exploitation

 

Voir aussi : Michel Raoust, Fondateur de TERAO, créateur du premier logiciel de STD en France / Aymeric Novel Directeur de la R&D de TERAO, docteur en énergétique et thermique du bâtiment.

 

 

[1] Haut Conseil pour le Climat. (2020). Redresser le cap, relancer la transition, Rapport Grand Public 2020.

[2] Observatoire Économique de l’Achat Public. (2010). Guide relatif a la prise en compte du coût global dans les marchés publics de maîtrise d’ œuvre et de travaux.

Comments are closed.