Certificats d’économies d’énergie (CEE) : répondre au besoin de rénovation énergétique de la ville de demain

Réhabiliter et rénover des immeubles tertiaires qui ne sont plus adaptés aux besoins actuels, tel est l’objectif de la nouvelle édition de l’appel à projets innovants Réinventer Paris ! Les objectifs ambitieux de cette nouvelle édition nécessitent un réel engagement des acteurs du secteur et la mise en place d’actions concrètes de réduction de la consommation énergétique et des émissions carbone des bâtiments, pour répondre efficacement aux futurs besoins de la ville de demain. Le dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE) est, entre autres, un formidable outil pour rénover les bâtiments à moindre coût.

 

L’innovation urbaine et la rénovation énergétique d’aujourd’hui au service du logement de demain

L’appel à projets innovants Réinventer Paris transformera 60 000 m² de bureaux en logements, dont une partie de logements abordables ! Rénover le bâti existant et construire de nouveaux quartiers durables sont des outils efficaces pour lutter contre le changement climatique. L’objectif est double pour la ville de Paris : parvenir à une capitale neutre en carbone à l’horizon 2050, et réduire la consommation d’énergie d’un tiers pour 2030, et de 50 % d’ici 2050.

La crise liée au Covid-19 a fortement accentué les inégalités face au logement et a accéléré les mutations des lieux de travail, nous propulsant ainsi, durablement et plus vite que prévu, dans nos futurs modes de vie. Dans une ville aussi densément peuplée que Paris, construire et aménager de nouvelles habitations abordables sur le plan énergétique et financier reste une priorité pour un développement durable de la ville.

Voir aussi notre article sur la qualité de l’air et la qualité de vie au travail 

 

L’enjeu de la rénovation énergétique des bâtiments et les CEE comme un outil réponse

La plupart du parc immobilier dans lequel nous vivrons dans vingt ans est déjà construit, car le parc immobilier français se renouvelle au rythme de 1 % par an (APUR, 2017). Face à cette situation, la ville de Paris essaie de répondre à l’enjeu majeur en matière de logement abordable et durable.

De son côté, le Gouvernement souteint la rénovation énergétique des bâtiments tertiaires et résidentiels avec différents dispositifs tels que le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE), l’un des principaux instruments de la politique nationale de maîtrise de la demande énergétique.

Le dispositif, créé en 2005 par la loi sur l’énergie (loi POPE), repose sur une obligation de réalisation d’économies d’énergie imposée par les pouvoirs publics aux vendeurs d’énergie. Le 1er janvier 2021, le dispositif est entré dans sa 5ème période d’obligation pour une durée de 3 ans !

Dans ce cadre, les vendeurs d’énergie doivent promouvoir activement l’efficacité énergétique auprès des consommateurs d’énergie :

  • soit en incitant les consommateurs à investir dans des équipements économes en énergie et obtenir en échange des CEE 
  • soit en faisant appel au marché et en achetant des CEE ; car les vendeurs d’énergie doivent justifier de l’accomplissement de leurs obligations par la détention d’un certain montant de CEE équivalent à ces obligations

L’enjeu principal est ici de valoriser les travaux de rénovation énergétique et les opérations les plus pertinentes et vertueuses et de lutter contre la précarité énergétique.

 

Le saviez-vous ? En 2020, le secteur résidentiel reste le secteur le plus représenté en volume de certificats d’économies d’énergie (CEE) délivrés. Les autres secteurs représentent un peu plus de 30% des volumes de CEE délivrés depuis 2018, dont plus de la moitié des volumes dans l’industrie (17,1%). Le tertiaire et le transport réunis représentent près de 11% du volume. La part restante est partagée entre les réseaux et l’agriculture.

 

TERAO,  AMO CEE, AMO énergie et innovations, AMO efficacité énergétique

TERAO propose non seulement de vous accompagner dans la réalisation des travaux de rénovation énergétique, mais aussi de contribuer activement à l’acquisition de CEE (Certificats d’Economies d’Energie) pour vos Projets, et à leur optimisation. Le gisement de CEE sur un projet est en effet un sujet qui mérite de mobiliser une expertise ciblée, compte-tenu des marges de manœuvre et des scenarii potentiels concernant les CEE. Ainsi, nous ciblons particulièrement les lots assortis de fiches CEE, Opérations Standardisées les plus « rentables », notamment concernant les lots isolation des combles, planchers bas, calorifugeage, rénovation des sous-stations, GTB …

Notre action vise ainsi à apporter une parfaite maîtrise du dispositif CEE afin d’apporter aux Projets les meilleurs gages de performance et d’efficacité financière : l’obtention de CEE vise en effet à financer la part correspondante des travaux, diminuant d’autant leurs coûts finaux.

De plus, nos activités de conseil et d’AMO sont très largement tournées vers l’innovation et la mise en œuvre opérationnelle de vos projets. TERAO accompagne les projets innovants sur des solutions inédites gage de différenciation, telles que :

  • Conception bas carbone et bioclimatique
  • Approvisionnement énergétique durable et performance énergétique
  • Qualité de l’air
  • Nature en ville et biophilie

Dans un monde qui change vite, vos opérations foisonnent d’opportunités. Nous sommes là pour vous aider à vous en saisir ! Nos expertises pointues peuvent être mobilisées pour analyser les différentes dimensions techniques, environnementales, énergétiques et d’innovation,en passant par la qualité de vie et l’aménagement urbain durable. Ainsi, nos experts sont mobilisables pour éclairer les choix et les solutions pour chaque projet à différentes échelles, avec une vision globale des enjeux et des opportunités.

 

 

 

 

 

 

Comments are closed.