La réhabilitation des friches : un gisement privilégié pour l’aménagement durable de nos territoires

L’artificialisation des sols traduit la pression foncière actuelle, mais pose des problèmes tant écologiques que d’aménagement des territoires. Lorsqu’un terrain est artificialisé, il est imperméabilisé et la gestion des eaux de pluie autant que la biodiversité en pâtissent irrémédiablement, dégradant le fonctionnement de son écosystème. Et ce, a fortiori, lorsque l’artificialisation a lieu en extension sur des surfaces naturelles ou agricoles. Ainsi, lorsque le foncier déjà artificialisé en zone urbanisée peut être recyclé et réhabilité (comme c’est le cas de certaines friches industrielles), dans un contexte de forte pression foncière et environnementale, cela constitue une opportunité majeure pour l’aménagement durable des territoires.

 

Téléchargez ici notre Book de Références en Projets Urbains et Aménagement Durable

 

Qu’est-ce qu’une friche urbaine et pourquoi la reconvertir ?

Les friches urbaines sont d’anciens sites industriels, artisanaux ou commerciaux sous-utilisés et/ou abandonnés, et implantés initialement en périphérie des villes dans la plupart des cas, mais qui ont progressivement été rattrapés par celles-ci du fait de l’étalement urbain, et qui posent fréquemment des problématiques de pollution (sites et sols pollués) ou qui ont été affectés par d’anciennes utilisations.

Elles sont les marqueurs de la mutation économique d’une ville. Leur recyclage et les projets de reconversion peuvent être considérés comme des réponses aux pressions que la société applique aux ressources foncières et environnementales.

Le recyclage et la reconversion de friches dispose d’avantages économiques, environnementaux et sociaux très larges :

  • Limiter l’étalement urbain et l’artificialisation des sols : en s’inscrivant dans les stratégies territoriales de planification, en préservant les espaces naturels et agricoles, en économisant la construction de nouvelles infrastructures, en optimisant le fonctionnement et la proximité des services publics et autres aménités urbaines …
  • Prévenir les risques pour la santé et l’environnement : en limitant les impacts et les nuisances, en restaurant la qualité de l’environnement, en contribuant à la reconquête de biodiversité et à la production d’énergies renouvelables, et luttant contre l’Effet d’Ilot de Chaleur Urbain et en optimisant la gestion des eaux de pluie …
  • Développer des projets stratégiques et emblématiques en milieu urbain: en profitant d’espaces souvent situés au cœur de zones urbaines, en améliorant l’image du territoire ou d’un quartier, en développant de nouveaux usages et une mixité de fonctions utiles et nécessaires à la ville, en développant des politiques foncières de long terme, …

 

Plan de Relance et fonds pour le recyclage des friches

Le Gouvernement compte ainsi déployer 300 millions d’euros dans le cadre du plan de relance, pour soutenir et financer le développement durable des programmes de transformation des terrains artificialisés et de reconversion des friches.

Les maîtres d’ouvrages lauréats bénéficieront de subventions pour couvrir certaines dépenses de ces opérations.

Retrouvez ici le calendrier prévisionnel des appels à projet du Plan de Relance.

 

TERAO, ensemblier d’expertises et d’innovations auprès d’aménageurs publics et privés

La reconversion de friches industrielles est un processus itératif où le maître mot est l’anticipation. TERAO apporte aux aménageurs et ensembliers urbains publics et privés, promoteurs, maîtres d’œuvre urbains, un large panel d’expertises pour les accompagner dans la définition de projets urbains durables dès la phase programmation.

Le recyclage durable des friches urbaines fait donc appel aux différents outils d’aide à la décision développés par TERAO, conseil et ingénierie environnementale sur le bâtiment et la ville durables (Bioclimatisme, Stratégies et Efficacité Energétique à l’échelle des quartiers, performance environnementale des espaces publics et des bâtiments, qualité de vie, nature en ville…). Ils s’inscrivent dans des logiques d’intégration d’ambitions environnementales urbaines concrètes, calibrées et opérationnelles, que TERAO aide à définir, suivre et mettre en place sur l’ensemble du cycle de vie des projets.

La Direction des Projets urbains et de l’Aménagement durable de TERAO a notamment accompagné des aménageurs dans des opérations de renouvellement et de recyclage urbain tels que Urbanera dans l’aménagement du Quartier de la Gare à Divonne-les-Bains, Atland dans l’aménagement du quartier des Halles de Castermant à Chelles, ou encore Altarea Cogedim dans l’aménagement du quartier Issy Cœur de ville à Issy-les-Moulineaux…

Pour voir nos références en projets urbains et aménagement durable du territoire cliquez ici