Fondation Louis Vuitton, optimisation énergétique et environnementale

Dans le cadre d’une mission de maitrise d’œuvre HQE (MOE HQE) l’intervention de TERAO a permis à l‘équipe de maitrise d’ouvrage de développer sa stratégie environnementale en phase conception mais aussi en phase exploitation. Une réflexion particulière a été portée sur les enjeux posés par ce bâtiment qui admet de fortes contraintes liées à son usage spécifique de musée : gestion de l’énergie, gestion hygrothermique des espaces, confort des usagers, gestion durable de l’exploitation…

 

MOE HQE : une conception ambitieuse

La conception du bâtiment a été particulièrement réfléchie pour limiter ses besoins

énergétiques. Pour cela le seuil Cep-49% (RT2005) a été atteint. Ce niveau a été atteint via un approvisionnement énergétique par géothermie sur nappe et une enveloppe performante.

Les eaux pluviales du site sont récupérées pour alimenter les sanitaires et arroser la végétation du site. Les notions de durabilité et d’adaptabilité dans le temps ont également été des axes majeurs de réflexion durant la conception.

L’acoustique et la gestion du confort hygrothermique dans les espaces ont fait l’objet d’études spécifiques (simulation thermique dynamique, facteur de lumière du jour…) pour améliorer le confort des usagers mais aussi pour assurer la bonne conservation des œuvres exposées.

 

AMO Exploitation : Une exploitation exemplaire

Le projet bénéficie de la certification HQE exploitation avec un suivi sur 5 ans. Le travail de TERAO, en tant que MOE HQE, a permis l’obtention du niveau exceptionnel sur les 3 axes d’études (bâtiment durable, gestion durable, et utilisation durable). Dans le cadre de cette certification, différentes actions ont été mises en place telles que :

  • Gestion de l’énergie : Mise en place d’un contrat de performance énergétique, analyse mensuelle des consommations et suivi d’indicateur de performances et de confort en continu.
  • Optimisation des procédures d’entretien maintenance.
  • Gestion des déchets : suivi des taux de valorisation des déchets d’activités (100% revalorisés) et de travaux (revalorisation de 75% des déchets de travaux).
  • Suivi et amélioration des prestations d’entretiens des espaces intérieurs et extérieurs : 100% des produits utilisés écolabellisés, réduction des consommations d’eau utilisée (nettoyage des pinceaux et pots de peintures avec un solvant naturel, utilisation de machines à très faibles consommations d’eau)