Construction Durable : Palmarès Régional d’Architecture

TERAO a accompagné l’équipe de Alain Triaud & Luc Arsène-Henry Architectes en tant qu’Assistant à Maîtrise d’Ouvre environnementale sur projet de construction BEPOS du siège de DOMOFRANCE à Bordeaux.

 

Un projet exemplaire labelisé BEPOS

Le siège de DOMOFRANCE, situé 110 avenue de la Jallère à Bordeaux a obtenu le prix Opération Exemplaire dans le secteur tertiaire dans le cadre du concours “Palmarès Régional d’Architecture en Nouvelle-Aquitaine pour une construction durable”.

Le label BEPOS (acronyme pour Bâtiment à Energie POSitive) récompense un bâtiment qui produit plus d’énergie d’origine renouvelable qu’il ne consomme d’énergie primaire pour atteindre des niveaux de confort thermique appropriés. Le pari semble ambitieux, pourtant c’est possible !

 

Réglementation environnementale pour le bâtiment et la construction durable

Actuellement, toute construction neuve doit respecter la réglementation thermique RT 2012. A l’horizon 2020, l’Etat vise le label BEPOS. Voici l’historique.

  • La loi dite Grenelle I mentionne pour la première fois le bâtiment à énergie positive, sans pour autant mentionner le terme Bepos.
  • En 2010, une directive européenne contraint les Etats membres à démocratiser la construction de bâtiments à consommation d’énergie quasi nulle : le concept de la maison passive émerge, et le niveau de contrainte augmente.
  • En 2014, des opérations BEPOS sont lancées. Fruit d’une prise de conscience écologique, une expérimentation à large échelle permet d’affiner le profil et les normes de construction de l’habitat de demain.

 

Les Bâtiments à Energie Positive

Le secteur du bâtiment en raison des émissions de GES rejetées par les différents processus de construction et d’exploitation des bâtiments est l’une des principales causes de la pollution atmosphérique dans le monde et le défi ne se limite pas qu’aux nouveaux bâtiments ! En fait, selon l’Observatoire du parc immobilier de l’UE – l’observatoire qui surveille la performance énergétique des bâtiments dans les États membres – le parc immobilier vieillit inexorablement, comme le confirment les chiffres alarmants :

  • 75% de bâtiments ont été construits avant 1990 (Commission européenne Observatoire du secteur de la construction, 2018a)
  • Le taux de rénovation des bâtiment est d’environ 1,2% (Vilches et al., 2017)

Les bâtiments à énergie positive pourraient donc être une nouvelle opportunité, à travers leur contribution au soutien énergétique des autres bâtiments qui leur sont connectés, pour le développement durable du secteur du immobilier et de la construction durable. Un système d’unités reliées entre elles au niveau du quartier, visant à atteindre la neutralité ou, dans les cas extrêmes, la positivité énergétique est le prochain défi. Les bâtiments deviendront ainsi des collecteurs et des structures de stockage d’énergie.