Quartier Durable : retour d’expérience avec Kaufman & Broad sur les Magasins Généraux à Reims

Amélie EECKHOUT-DUPRAT est Directrice de projets chez Aménagement et Territoires, filiale de Groupe Kaufman & Broad spécialisée dans les Projets urbains. Elle partage avec nous son retour d’expérience sur les premières phases du projet d’aménagement de l’ancien site des Magasins Généraux à Reims. Conçu par les architectes urbanistes de l’agence Nicolas Moulin Architectures, ce projet s’étend sur 5,3 hectares, sur l’ancienne friche du secteur Port Colbert, à l’articulation du centre-ville de Reims et des espaces de loisirs de la Coulée Verte. La Direction des Projets Urbains de TERAO, pilotée par Margaux Tabella, accompagne l’aménageur en tant qu’AMO et bureau d’études environnement. Quels sont les enjeux clés d’une opération d’aménagement d’un quartier durable exemplaire ? Comment mesurer la réussite de l’engagement dans une démarche de résilience territoriale ? Découvrez avec nous les réponses d’Aménagement et Territoires.

Les enjeux d’une stratégie d’aménagement durable pertinente, ambitieuse et innovante

Prévue pour une livraison en 2025, l’opération d’aménagement du site des anciens Magasins Généraux s’implante au cœur d’un projet de transformation urbaine. Anciennement à dominante industrielle, le secteur Port Colbert bénéficie d’une position privilégiée dans l’agglomération grâce aux opportunités de reconquête urbaine et paysagère qu’il présente. Définir une stratégie d’aménagement durable à la fois ambitieuse, innovante et pertinente en cohérence avec les attentes de la Ville de Reims et du Grand Reims était donc crucial.

Amenagement-durable-Projet-Magasins-Generaux

Amenagement-durable- le Projet Magasins-Generaux

Quelle est la place de la démarche de développement durable au sein de ce projet urbain ? 

Amélie EECKHOUT-DUPRAT : « Pour nous, il était clair que la démarche de développement durable devait occuper une place importante, mais on ne savait pas exactement laquelle. La concertation a constitué un point majeur pour son élaboration. On a beaucoup travaillé avec la collectivité pour valider nos propositions et les confronter à leurs remarques. C’est important pour nous de porter des idées, mais toujours en accord avec les souhaits et les besoins réels de la collectivité.

Aujourd’hui, même si nous ne visons pas de label ou de certification, nous portons des objectifs environnementaux élevés. Nous développons notamment des volets tels que :

  • La mixité, pour construire un quartier mixte et animé (400 logements, une résidence étudiante, un espace tiers-lieu, des surfaces commerciales, des équipements scolaires et sportifs, des restaurants, des terrasses partagées, des parcs, des promenades…) ;
  • La biodiversité, un sujet très intéressant et à grands enjeux pour notre projet. Notre souhait consiste à mettre en valeur la richesse paysagère et inscrire le projet dans la coulée verte et la trame bleue communale ;
  • L’énergie, car on a la chance d’avoir accès à une nappe qui va nous permettre de faire appel à un réseau de géothermie, une source d’énergie renouvelable à 100% ;
  • L’inscription du projet dans les ambitions de développement durable portées par la Commune et le Grand Reims (Agenda 21 local, label du Grand Reims durable, PCAET, etc.).

Ces volets se traduisent par un choix ainsi qu’une analyse poussée sur les matériaux des espaces publics, et par une réelle attention portée à l’impact carbone de l’ensemble du quartier.

Nous avons vraiment envie de faire bien. Sans être excellents sur tous les sujets ni obtenir de “coup de tampon”, il y a une vraie démarche pragmatique. »

Aménagement durable - Parcs et promenades Magasins Généraux

Aménagement durable – Parcs et promenades Magasins Généraux

Concevoir un quartier durable : d’une dynamique globale à une démarche contextuelle

Tout projet à échelle territoriale doit être durable : l’ensemble des acteurs des projets d’aménagement en France adhère à ce principe. Dans les faits, pour qu’un projet soit considéré comme tel, sa conception doit certes, intégrer des grands principes, mais doit aussi résister à l’épreuve de la réalité…

Est-ce que cette démarche d’urbanisme durable est très contextualisée ou s’inscrit-elle plutôt dans une dynamique plus globale ?

Amélie EECKHOUT-DUPRAT : « Je n’imaginerais jamais faire un quartier sans mettre la démarche environnementale en cœur de projet ! Ça ne satisferait personne. Pour moi, il faut veiller à proposer un projet qui réponde à des attentes réelles.

Je pense que toutes les thématiques de l’urbanisme durable sont à peu près les mêmes d’un projet à l’autre. Pour répondre à votre question, je dirais que c’est un peu les deux. Il y a vraiment une partie très générique, puis une partie adaptée au contexte. En effet, les résultats des études, les objectifs, les enjeux et là où nous poussons les curseurs doivent vraiment s’adapter à chaque projet.

Par exemple, dans le cadre du travail sur la charte de développement durable, nous avons certes traité des thématiques génériques, mais nos objectifs sont vraiment contextualisés. C’était notamment l’objectif de la réalisation d’une ACV Quartier et d’une étude bioclimatique. Nous avons cherché à construire un quartier durable adapté à son climat futur, sur un secteur très minéral en pleine mutation urbaine. Les résultats de ces études ont fait l’objet d’un atelier pédagogique porté par TERAO, pour que tous les acteurs du projet adhérent à la démarche environnementale de l’opération et s’assurent que chacun mette en œuvre les objectifs retenus. »

Aménagement durable - Espaces publics Projet Magasins Généraux-min

Aménagement durable – Espaces publics du Projet Magasins Généraux

Mesurer la réussite d’une démarche de résilience urbaine et territoriale

Après la livraison d’un projet d’aménagement, il est important de savoir si les stratégies de développement durable ont réellement contribué à construire un quartier agréable à vivre et animé.

Comment juger de la réussite d’un projet d’aménagement durable ?

Amélie EECKHOUT-DUPRAT : « Tout d’abord, il est important de s’assurer que nous avons bien réalisé une démarche transversale, concertée et pérenne. Je pense que notre projet saura répondre à des besoins, des pratiques et des usages réels grâce à sa transversalité et à la concertation menées dès le début avec tous les acteurs.

Si nous avons réussi à créer un quartier durable où il fait bon vivre ensemble grâce à sa mixité urbaine, aux lieux de convivialité, à son accessibilité et à son insertion dans le milieu paysager, nous aurons réussi notre projet !

Dans quelques années, lorsque le quartier sera livré et que nous serons partis, notre objectif est que le quartier soit toujours vivant, que les gens se sentent bien, que les commerces fonctionnent, que la biodiversité soit pérenne, que les oiseaux reviennent… En définitive, notre objectif est de recréer un écosystème où les humains cohabitent harmonieusement avec la nature. »

Découvrez ici l’ensemble des compétences que TERAO peut apporter à votre projet d’aménagement
Aménagement durable - Bâtiments résilients Magasins Généraux-min

Aménagement durable – Bâtiments résilients Magasins Généraux

Le rôle clef de l’AMO environnement sur le site des Magasins Généraux

Une longue et diverse chaîne d’acteurs est mobilisée dans le cadre d’une opération d’aménagement territorial. Apporter de la pédagogie et coordonner les différentes expertises de l’ensemble des intervenants de l’opération est notre travail en tant qu’AMO Environnement.

Pourquoi avoir choisi le bureau d’études TERAO ?

Amelie EECKHOUT-DUPRAT : « Pour nous, la démarche environnementale est essentielle, et c’est un sujet qui me tient particulièrement à cœur. J’ai étudié en école de commerce et mon mémoire de fin d’études, il y a plus de 20 ans, portait sur le développement durable ! Je suis très sensible à ce genre de démarche, et avec ce projet j’ai eu toute suite l’envie de donner une place centrale à la stratégie environnementale.

J’ai donc cherché un bureau d’études spécialiste de l’environnement pour nous accompagner. Nous en avons interrogé plusieurs, et TERAO a fait la réponse la plus motivée. Nous avons vraiment senti une envie de s’investir avec nous, l’envie de bien faire et une équipe soudée. Les éléments transmis étaient extrêmement clairs sur toute la démarche et ses étapes.

Au début de la consultation, nous avons réalisé notre premier cahier de charges, lequel était alors très large. Vous avez formulé des propositions claires sur les solutions à mettre en œuvre, tels que l’ACV Quartier, l’étude bioclimatique, les études d’approvisionnement énergétique, les certifications et labels environnementaux…Vous avez répondu à toutes nos questions et décidé d’aller plus loin, tout en veillant à ce qu’elles rentrent dans notre budget.

Vous remplissez également bien le rôle de conseil et force de proposition grâce à votre excellente synergie avec l’équipe de Maîtrise d’œuvre. Ils étaient particulièrement réceptifs aux propositions de TERAO, car vous avez un rôle d’accompagnateur, mais aussi de motivateur ! Les rendus et formats utilisés sont vraiment très qualitatifs : nous apprécions votre approche pédagogique, en mode projet, afin d’impliquer tout le monde au sein d’objectifs communs. »

 

La complexité de l’intégration de la dimension environnementale réside dans le nombre d’intervenants, les parties concernées et sur la grande diversité d’enjeux environnementaux, sociétaux et techniques. Nous mobilisons une équipe d’experts pluridisciplinaire, expérimentée et sur-mesure pour répondre aux ambitions de chaque projet urbain. Nous suivons la traduction opérationnelle de la stratégie sur l’ensemble du cycle de vie du quartier durable, en valorisant et en communiquant les résultats obtenus et les objectifs atteints.

Projets d'aménagement durable

Directrice du Pôle Projets Urbains
Experte en ÉcoQuartiers et Projets Urbains durables