Réhabilitation énergétique des bâtiments administratifs de Wuhan

Selon l’Agence Internationale de l’Energie, la Chine a consommé 2,25 milliards de TEP (tonnes équivalent de pétrole) en 2009, soit 4% de plus que les Etats-Unis, devenant ainsi le premier consommateur mondial d’énergie ! La réhabilitation d’un bâtiment est la meilleure opportunité que nous puissions avoir pour en faire un lieu plus durable et plus efficace. Les économies énergétiques potentielles dépendront des pertes d’énergie du bâtiment, ainsi que de l’efficacité énergétique des installations existantes.

 

TERAO, assistant technique de rang international pour la réhabilitation énergétique des bâtiments

Le groupement TERAO/BURGEAP a été sélectionné à nouveau pour continuer son travail d’assistant technique international pour l’Agence Française de Développement dans le cadre de la réhabilitation thermique de 30 bâtiments tertiaires dans la ville de Wuhan, avec garantie de performance énergétique.

Par une meilleure maîtrise des consommations énergétiques ces bâtiments tertiaires pourront limiter de façon plus importante leur impact carbone.

 

Promouvoir la réhabilitation énergétique dans le monde

Ce programme promeut des actions globales favorisant l’amélioration de l’efficacité énergétique et l’utilisation d’énergies renouvelables dans le parc de logements des bâtiments existants du secteur tertiaire de Wuhan. Les actions porteront sur différents aspects :

  • Amélioration de l’efficacité énergétique de l’enveloppe thermique
  • Amélioration de l’efficacité énergétique des installations thermiques et d’éclairage

Le projet se déroule jusqu’en 2015 avec 30% d’économie d’énergie à la clef pour une surface de plus de 600 000 m².

 

Quels outils pour la performance énergétique ?

Un mécanisme de contrats de performance énergétique (CPE) fut intégré au projet afin de garantir l’atteinte des objectifs initiaux en termes d’économie d’énergie. Le CPE a engagé la responsabilité de la société ou du consortium qui réalisait les travaux de réhabilitation sur l’atteinte d’un niveau préétabli d’économies d’énergie ou de consommation du bâtiment. Elles ont été réalisées sur toute la durée du contrat tout en assurant une qualité de confort aux usagers. Les objectifs du projet comprenaient :

  • L’économie d’énergie et la réduction des émissions de CO2 grâce à la réhabilitation de bâtiments publics et
    administratifs
  • Le premier financement sur prêt par un bailleur de fonds étranger de leur réhabilitation énergétique
  • La contribution au développement du marché de la réhabilitation énergétique des bâtiments