Communication, formation et sensibilisation : économies d’énergies et réhabilitation thermique des bâtiments

TERAO participe à la communication, la formation et la sensibilisation aux économies d’énergies dans le bâtiment suite à sa participation fructueuse dans le Programme de Réhabilitation des bâtiments publics à Wuhan financé par l’AFD avec le soutien technique et financier de l’ADEME. Une avancée significative dans la performance énergétique des bâtiments publics en Chine !

 

TERAO AMO Bailleur de Fonds international

Le Programme de réhabilitation thermique des bâtiments à Wuhan est à la croisée, d’une part, des orientations du 11e plan quinquennal chinois, notamment en termes de réduction de l’intensité énergétique et, d’autre part, du mandat confié à l’AFD par le gouvernement français. Il est donc tout à fait logique, et dans le cadre de préoccupations partagées par les deux parties, que ce programme a vu le jour. Il a été développé via un partenariat entre la Commission pour la construction de la province du Hubei et le service de recherche de l’AFD.

Ainsi dans le monde, l’efficacité énergétique est devenue l’une des priorités de l’agenda international. Cette prise de conscience est relativement récente et a commencé il y a moins de dix ans. L’EE est aujourd’hui devenue l’un des domaines majeurs de la lutte contre le changement climatique, d’autant plus que l’EE représente à elle seule 45% des solutions à mettre en œuvre pour améliorer la performance énergétique des bâtiments.

De plus, sachant que près de 40% de la consommation finale d’énergie mondiale concerne les bâtiments (actuellement 27% en Chine), ce secteur présente donc le potentiel le plus élevé d’amélioration ! Rendre les bâtiments plus efficaces en termes de consommation d’énergie pose ainsi également des enjeux majeurs dans de nombreux autres domaines:

  • Les enjeux environnementaux : tant au niveau mondial que local, par exemple, la qualité de l’air, ou différentes formes de pollution provoquées par l’utilisation d’énergies fossiles ;
  • Problèmes énergétiques : du fait de la rareté prévue des ressources fossiles, ou du moins des pressions observées sur les ressources fossiles et de son impact sur les circuits d’alimentation;
  • Les enjeux politiques : en termes de développement durable et des engagements pris pour cela au niveau local, national ou international;
  • Les enjeux économiques : la réhabilitation thermique des bâtiments est essentielle au développement d’une nouvelle économie verte créatrice d’activités, d’emplois durables, de croissance économique avec une meilleure utilisation des investissements; et
  • Questions sociales : l’efficacité énergétique des bâtiments permet d’améliorer les conditions de vie en améliorant le confort dans les mêmes conditions économiques ; le but n’est pas de consommer moins, mais de mieux consommer

Sensibilisation face aux enjeux de la réhabilitation thermique des bâtiments

Les 11 et 12 juin TERAO, acteur français majeur dans l’ingénierie de l’éco-construction, a présenté l’état d’avancement du projet de réhabilitation financé par l’AFD. En présence de l’ADEME et du consulat de France à Wuhan, TERAO et la PMO (Unité locale de gestion du Projet) ont produit les premiers résultats chiffrés qui démontrent un gain d’efficacité énergétique >30%, et même atteignant 45% certains mois, contribuant ainsi de façon importante à la lutte contre le changement climatique.

TERAO assure l’AMO Efficacité Energétique et Générale de la mise en place de ce contrat de performance énergétique pour la réhabilitation énergétique des bâtiments publics de la ville de Wuhan depuis 2011, la période de garantie est de deux ans.

Chiffres clés : 33 bâtiments publics, 1 300 000 m², performance cible 30%, les résultats du suivi atteignent la cible. A souligner également : la mise à disposition d’un  outil de mesure et d’information du public et des autorités sur la performance atteinte.

Fort de son expérience en Chine (Wuhan) dans la réhabilitation énergétique des bâtiments depuis 2008, TERAO a identifié des pistes de collaboration techniques et institutionnelles avec les autorités locales afin de diffuser les premiers résultats du programme et bénéficie du soutien de l’ADEME pour travailler sur les 3 axes suivants:

  • Appui à la mise en œuvre de la politique publique de la ville de Wuhan pour appliquer les objectifs de réhabilitation des bâtiments publics tertiaires
  • Formation des professionnels de l’exploitation maintenance du bâtiment dans le cas des réhabilitations énergétiques
  • Communication et diffusion des résultats au grand public en collaboration avec le programme européen Display du réseau Energy Cities